Les condoléances du Cameroun suite à l’attentat de Nice

JPEG

Quelques heures à peine après l’attentat de Nice, les autorités camerounaises au plus haut niveau ont adressé au gouvernement et au peuple français leurs condoléances, condamnant "un acte barbare, lâche, odieux, que rien ne peut justifier". Le Premier Ministre camerounais, Son Exc. Philémon YANG, était à la résidence de France le vendredi 15 juillet après-midi pour signer, au nom du Chef de l’Etat, un message de condoléances.

JPEG

De nombreux Camerounais, de toutes conditions, ont également transmis leur messages de sympathie et de solidarité. Ce marques de compassion sont d’autant plus appréciées qu’elles viennent d’un pays ami également durement frappé par le terrorisme au cours de l’année écoulée. Au cours des trois jours de deuil national, nos pensées iront à toutes les victimes du terrorisme et à leurs familles.

JPEG

Dernière modification : 19/07/2016

Haut de page